Arrivée des matières premières.

Stockées dans le bigbag, les semoules de maïs sont acheminées via un élévateur pour être déversées dans la trémie de l'extrudeur.

Extrudeur

Après avoir transitées par la trémie, les semoules de maïs sont entrainées par deux vis sans fin en inox sur un parcours de deux mètres, le tout assurant un mélange homogène de la pâte.
Lors du remplissage des vis sans fin un apport d'eau est réalisé.

Incorporation des colorants

En amont des vis de 'extrudeur, dans une trémie annexe un mélange de semoule de maïs et de colorants alimentaires est incorporé par le biais d'un doseur volumétrique.
L'apport des colorants à ce stade de la fabrication est important, il permet d'assurer une parfaite homogénéité de couleur de la pâte à maïs.

Extrusion par vis dans les fourreaux.

Pendant le processus de brassage de la pâte dans les fourreaux de l'extrudeur, la température de cuisson est élevée graduellement pour atteindre en sortie d'extrudeur 160°.
la pâte à maïs est alors comprimée à 350 bars et s'échappe par une filière possédant quatre trous de 2,7 mm de diamètre.
La pâte à maïs arrivant à ce moment à l'air libre expanse naturellement.
Ce procédé est donc mécanique et naturel.